AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Y'a une fille qu'habite chez moi [ft. Bobbi] – Appartement de Dan MacCready, il y a 3 mois Voir le sujet précédent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dan Caldwell
♕ Adminstrophique ♕
avatar
Age : 32
Messages : 274
Localisation : Midtown
Emploi : Voici votre café starbuck, m'dam !
Humeur : Parle de Simon à une petite mamie

MessageSujet: Y'a une fille qu'habite chez moi [ft. Bobbi] – Appartement de Dan MacCready, il y a 3 mois Voir le sujet précédent   Lun 5 Sep - 15:50




Y'a une fille qu'habite chez moi


ft. Bobbi Buchanan.




Ce n'était peut-être pas une si bonne idée, maintenant qu'il y repensait. Pourquoi l'avait-il eu déjà ? Pour le loyer. Une vie sédentaire ça peut revenir cher sur le long terme. Il n'avait pas eu à se soucier de ça lorsqu'il n'arrêtait pas de bouger. Il s'en foutait de dormir dehors ou dans une gare, il l'avait fait multiple de fois lorsqu'il n'avait trouvé personne chez qui se poser pour la nuit. Maintenant, les choses étaient différentes... En réalité pas trop, non. Au contraire les choses étaient redevenues comme avant, lorsqu'il vivait à New-York. Bien que l’appartement y fût plus grand et que c'était ses parents qui lui payaient tout. Il avait bien un deuxième compte en banc, bien rempli, qui dormait, mais il s'était promis de ne jamais y toucher, sauf en véritable dernier recours.

Mais aussi parce que ça le gonflait d'être seul. Il côtoyait presque tous les jours les mêmes personnes et ne faisait pas vraiment de rencontres intéressantes parmi les clients du Starbuck. Ça devenait monotone à en mourir. Et à plusieurs reprises Dan avait refait son sac et s'était apprêté à jeter les clefs. Il s'était renseigné sur l'Europe et avait même économisé pour acheter un billet allé sans aucune intention de retour. Puis il avait tout laissé tomber et s'était installé dans son fauteuil en allumant la télé. Il y avait plein de ''Et si...'' qui lui traversait toujours la tête. S'il restait à Atlanta c'est sûr qu'il ne pourrait pas donner de réponses à certains. Mais s'il partait, il ne pourrait pas en donner à d'autres. Il finissait toujours par tourner en rond dans la pièce comme dans son esprit. Pourquoi il avait posé définitivement ses valises ici ? Et pourquoi il ne repartait pas ? Et s'il ne repartait jamais ? Ce devait-il être forcément une catastrophe ?

Quelqu'un frappa à la porte. Il se leva d'un bon et dirigea son regard sur l'horloge au mur. Elle était en retard ! Il se gratta le bout du menton avant de jeter un vite coup d’œil à la pièce. Il avait fait l'effort quelques heures avant de tout ranger, plus de chaussettes qui traînent ni de boîte à pizza éventrée. C'était beau. C'était propre. Peut-être pas autant que sa chambre. Mais elle n'avait aucune raison d'entrer dans sa chambre.

Il se dirigea vers la porte et inspira un bon coup avant d'ouvrir.

- Heeey...he ?

Ou Bobbi avait pris du poids et de la moustache, ou ce n'était pas elle. Dan considéra plus la deuxième proposition comme la bonne. Il eut du mal à reconnaître son voisin, celui qui habitait juste en dessous de chez lui. Dan était perplexe. C'était pas du tout lui qu'il attendait.

- Bon... jour ?

- Salut bonhomme ! Il te resterait pas un peu de café ? Je viens de me lever et j'ai oublié d'en acheter.

Dan plissa les yeux avant de se reprendre et de lui afficher un grand sourire.

-Bien sûr ! Je vais vous cherchez ça tout de suite !

Il avait tendance à pas mal venir demander des trucs celui-là. Mais c'était aussi la troisième raison qui faisait que Dan voulait un colocataire. Ce dernier l'avait un jour surpris en train de parler tout seul à sa télécommande. Dan avait été particulièrement gênait ce jour-là. Il était temps qu'il parle à quelqu'un qui pouvait au moins lui répondre.

Il revient avec une boîte de café pleine et la fourgua dans les mains du mec.

- Euh... merci. C'est qu' j'vous dérange, peut-être ?

-Non pas du tout ! Merci bonne journée !

Fit-il en lui fermant la porte au nez. Il pouvait être collant et il ne voulait pas qu'il soit là lorsque Bobbi arrivera. Il inspira un bon coup et se demanda où il en était. À oui... Partir.

Il fut de nouveau interrompu par le même bruit. On frappait encore à la porte. Dan se crispa. Purée que ce mec n'allait pas le lâcher ! Il tourna sur lui-même et ouvrit de nouveau la porte, blasé au plus haut point.

- Quoi ENCORE !?

Sauf que cette fois-ci, c'était bien Bobbi qui se trouvait devant lui. Dan écarquilla grand les yeux avant de se confondre en excuses.

- Pa-Pardon ! Je croyais que s'était quelqu'un d'autre ! Je.... je... Je peux t'aider ? Pour tes affaires ? Tu veux entrer ? Tu... ça va ?

Super entrée en matière, vraiment, bravo.


C O D E © W H A T S E R N A M E
.


_________________
I can't stop this feeling deep inside on me. Boy, you just don't realize what you do to me when you hold me, in your arms so tight, you let me know everything's all right ! ©️endlesslove.
I'm hooked on a feeling I'm high on believing That you're in love with me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Buchanan
Arbrisseau d'Atlanta
avatar
Age : 29
Messages : 30
Emploi : vendeuse chez un fleuriste, et dans un starbucks

MessageSujet: Re: Y'a une fille qu'habite chez moi [ft. Bobbi] – Appartement de Dan MacCready, il y a 3 mois Voir le sujet précédent   Lun 5 Sep - 15:55


Y'a une fille qu'habite chez moi
Dan & Bobbi

Elle rendait enfin les clefs de son espèce de studio tout pourri, bon sang qu’elle était heureuse, elle n’aura plus à dormir avec des insectes, avec un peu de chance son nouvel appart aura de l’eau chaude, parce qu’ici, c’était une fois de temps en temps l’eau chaude, et le bruit, n’en parlons pas, on dirait un asile de fous, tout le monde cri. Cet endroit ne va pas lui manquer, et pour être honnête, cet endroit était pire que les chambres étudiantes, et pourtant, elle se souvient à combien elle détestait les chambre étudiantes et le manque d’intimité, c’était le pire, les murs de chambre universitaire sont fins, très fins. Aujourd’hui, Bobbi ouvre un nouveau chapitre de sa vie, elle a passé deux ans dans cette chambre en ruine, et elle n’est pas mécontente d’avoir trouvé un nouvel appartement, en plus de son nouveau job au Starbucks, et donc de son nouveau salaire, ça fait du bien. Valises en mains, elle se met en route vers l’adresse que Dan lui a donnée, ne pouvant s’empêcher de sourire. C’est un garçon très gentil qu’elle a rencontré au boulot, en ce moment la vie lui sourit, peut-être bien que d’ici peu, elle va réussir à décrocher un job en tant que psy, il serait temps qu’elle en retrouve un, pourquoi personne ne veut d’elle ? Une fois de plus, c’est peut-être à cause de sa personnalité que les gens ne la prennent pas au sérieux, pourtant elle est parfaitement capable de faire son boulot, à l’hôpital, ils ne se plaignaient pas. Elle secoue la tête, ce n’est du tout le moment de penser à ça ! Elle chasse ses pensées noires, mieux vaut penser à ce qu’il y a de bon dans sa vie ! Elle hèle un taxi, elle ne peut clairement pas marcher en talons haut avec ses deux sacs et ses deux valises jusqu’à l’autre bout de la ville.

Entre les embouteillages et un cycliste qui a failli se faire renverser par le Taxi, ce n’est pas tout, mais Bobbi est presque surprise de ne pas être arrivée trop en retard et en vie surtout. Elle récupère ses affaires et se met à monter les marches, appartement 302, génial, elle ne peine pas du tout avec sa masse de bagage. Elle arrive enfin à la bonne adresse et toque à la porte en espérant que Dan ne soit pas trop fâché du retard de la rousse. La porte s’ouvrit sur Dan qui cria «Quoi ENCORE !? » Autant dire que c’est surprenant. A peine arrivée il lui crie dessus. «Pa-Pardon ! Je croyais que s'était quelqu'un d'autre ! Je.... je... Je peux t'aider ? Pour tes affaires ? Tu veux entrer ? Tu... ça va ? » Okay, à part ça tout va bien. Ça commence bien cette affaire. Elle retrouva son sourire très vite, « Y’a beaucoup de gens qui viennent toquer à la porte ? Et oui je veux bien ! » Qu’elle dit en avançant et en lui tendant la poignée de sa valise, un poids en moins, certes elle est arrivée à destination, mais c’est quand même un soulagement ! « Ça va très bien merci, et Toi ! Oh et désolée pour le retard, y’a des embouteillages en ville, et j’étais trop stressée en voiture pour t’envoyer un message, le conducteur était pas le meilleur qui soit, j’ai bien cru ne pas arriver en vie. » Qu’elle dit le sourire aux lèvres, elle riait beaucoup moins pourtant dans la voiture. Arrivée dans le salon elle fit un tour sur elle-même. C’était définitivement mieux que ça chambre, c’était génial.
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dan Caldwell
♕ Adminstrophique ♕
avatar
Age : 32
Messages : 274
Localisation : Midtown
Emploi : Voici votre café starbuck, m'dam !
Humeur : Parle de Simon à une petite mamie

MessageSujet: Re: Y'a une fille qu'habite chez moi [ft. Bobbi] – Appartement de Dan MacCready, il y a 3 mois Voir le sujet précédent   Lun 5 Sep - 16:16




Y'a une fille qu'habite chez moi


ft. Bobbi Buchanan.




Dan ne savait vraiment plus où se mettre. Et pourtant, ça ne l'étonnait pas que ça lui arrive à lui. Il s’empressa de l'aider avec ces bagages et les déposa à côté du canapé avant de repartir fermer la porte de l'entrée.  

« Y’a beaucoup de gens qui viennent toquer à la porte ? »

Il soupira un bon coup en revenant vers Bobbi. Pas vraiment en fait, enfin pas souvent, mais peut-être plus que la normale. Dan ne savait pas trop. Disons qu'il était serviable, enfin, lorsqu'il en avait le temps. Et qu'il avait donc pris l'habitude de donner un coup de main à certains de ses voisins. Il ne se faisait pas exploiter non plus car ces derniers lui rendaient la pareille lorsqu'il avait des problèmes lui aussi.  Mais c'est vrai que le voisin de tout à l'heure, lui, était particulièrement collant. Il lui manquait toujours quelque chose et c'était à chaque fois chez lui qu'il venait toquer.

- On peut dire... que la majorité des gens ici sont plutôt... conviviales, donc il est possible que ça arrive souvent... ça dépend des jours. Tu verras, il y a la p'tite mamie trois étages plus bas qui est adorable ! Elle fait un thé parfait !

Il lui souriait de manière confiante, pour justement la mettre en confiance. Il espérait que ce genre de désagrément n'allait pas la faire changer d'avis. C'est que cette proposition de colocation, il l'avait déjà fait à des amis, notamment ceux qui avaient gentiment accepté de l'héberger durant son voyage et n'avait rien demandé en retour. Pour les quelques-uns avec lesquels il avait gardé contact il leur avait envoyé la proposition s'il venait à passer par Atlanta. Il n'avait jamais obtenu de réponses positives, ou alors des ''ok on verra ça''. Il ne le prenait pas mal. Pour la plupart Atlanta c'était pas la porte à côté, mais sait-on jamais.
Enfin, là il avait trouvé quelqu'un. Il l'avait rencontré au boulot et par rapport à pas mal d'autres collègues, ça avait vraiment collé entre eux. Il n'avait juste pas envi de la perdre maintenant à cause de ses voisins.

« Ça va très bien merci, et Toi ! Oh et désolée pour le retard, y’a des embouteillages en ville, et j’étais trop stressée en voiture pour t’envoyer un message, le conducteur était pas le meilleur qui soit, j’ai bien cru ne pas arriver en vie. »

Dan s'était rapproché du frigo et commençait à fouiller dedans. Il s'arrêta à ces mots et sortit la tête du réfrigérateur.

- Les taxis sont des malades en villes ! Surtout à ces heures ! Je suis désolé j'aurais dû me proposer de t'accompagner, rien que pour les valises déjà ! Elles devaient être lourdes !

Oui il aurait dû. Il inspira un bon coup, faisant une moue gênée avant de reprendre.

- eu.... tu veux quelque chose à boire ? Histoire de te reposer de tes péripéties ? J'ai du coca, de la bière, du jus de fruits.... enfin d'ananas plutôt...


C O D E © W H A T S E R N A M E
.


_________________
I can't stop this feeling deep inside on me. Boy, you just don't realize what you do to me when you hold me, in your arms so tight, you let me know everything's all right ! ©️endlesslove.
I'm hooked on a feeling I'm high on believing That you're in love with me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Buchanan
Arbrisseau d'Atlanta
avatar
Age : 29
Messages : 30
Emploi : vendeuse chez un fleuriste, et dans un starbucks

MessageSujet: Re: Y'a une fille qu'habite chez moi [ft. Bobbi] – Appartement de Dan MacCready, il y a 3 mois Voir le sujet précédent   Lun 5 Sep - 16:20


Y'a une fille qu'habite chez moi
Dan & Bobbi

Elle était tellement heureuse d’avoir enfin trouvé un appart digne de ce nom, et abordable en plus. Bobbi commençait déjà à poser des questions sur les voisins « On peut dire... que la majorité des gens ici sont plutôt... conviviales, donc il est possible que ça arrive souvent... ça dépend des jours. Tu verras, il y a la p'tite mamie trois étages plus bas qui est adorable ! Elle fait un thé parfait !  » C’est génial, des vrais voisins ! Dans son espèce de truc miteux, elle avait des voisins, mais ils étaient tout sauf conviviaux, en fait, ils faisaient peur, et clairement, elle n’oubliait jamais de fermer sa porte à clef. Elle s’excusa pour son retard, alors que Dan était parti jusqu’au frigo. « Les taxis sont des malades en villes ! Surtout à ces heures ! Je suis désolé j'aurais dû me proposer de t'accompagner, rien que pour les valises déjà ! Elles devaient être lourdes ! » Il avait raison, les taxis sont fous ! Mais c’est bon, elle n’a besoin de l’aide de personne, comment elle a fait à son avis quand elle a dû changer d’appart y’a deux ans quand elle a perdu son job, bah elle a fait ses bagage et elle a tout transporté toute seule. « T’en fait pas, je m’en suis sortie, et puis tu me propose un appart, t’en a déjà bien assez fait pour moi ! » il l’a sortie de sa chambre misérable, et en plus, elle l’apprécie ! Elle ne va pas non plus trop lui en demander. «  eu.... tu veux quelque chose à boire ? Histoire de te reposer de tes péripéties ? J'ai du coca, de la bière, du jus de fruits.... enfin d'ananas plutôt... » Oh oui, elle en a bien besoin, elle a soif « Je ne dis pas non à une bière, merci ! » pas qu’elle soit une grande alcoolique hein ! Mais une bière de temps à autre n’a jamais tué personne.

Bobbi observait tout attentivement, comme lorsque l’on emmène un enfant dans un environnement tout nouveau, avec des étoiles dans les yeux « J'aime beaucoup cet appart! On voit qu'il appartient à un homme. » qu'elle dit un grand sourire sur le visage, c'est vrai, c'est pas le top du top, mais c'est largement suffisant, c'est même très bien « donc dis-moi, qu’elle sont les dix commandement des lieux ? » Il va falloir qu’elle suive les règles, après tout ce n’est pas chez elle, enfin, un peu maintenant, mais elle reste en second plan pour le moment, et doit s’adapter à Dan, pas le contraire. « Oh ! Et tu fais souvent des soirées ou ce genre de truc ? » Elle connaît Dan depuis à peine un mois, et même s’ils s’entendent bien, elle ne le connaît pas au mieux, et en apparence ce n’est pas le genre de gars à faire la fête trois fois par semaine, mais on sait jamais. Pas que ça la dérange, au contraire, ça permet de rencontrer de nouvelles têtes, et de s’amuser un peu, mais elle veut être préparée à ce genre de chose. Et pour être franche, elle aime faire la fête, mais elle préfère quand c’est chez les autres. Y’a moins à préparer, et rien à ranger, à nettoyer. Ouais, c’est une mentalité de flemmarde, pourtant elle est loin de l’être, mais il faut dire ce qui est, nettoyer après  les autres, c’est déjà une partie de son boulot, elle a autre chose à faire que de recommencer une fois rentrée.

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dan Caldwell
♕ Adminstrophique ♕
avatar
Age : 32
Messages : 274
Localisation : Midtown
Emploi : Voici votre café starbuck, m'dam !
Humeur : Parle de Simon à une petite mamie

MessageSujet: Re: Y'a une fille qu'habite chez moi [ft. Bobbi] – Appartement de Dan MacCready, il y a 3 mois Voir le sujet précédent   Lun 5 Sep - 18:11




Y'a une fille qu'habite chez moi


ft. Bobbi Buchanan.




Dan sortit deux bouteilles de bière du frigo avant de prendre son décapsuleur qui n'était jamais bien loin. Il se dirigea vers la table et posa le tout dessus, avant de s'asseoir et, d'un geste de la tête, indiquer à Bobbi qu'elle pouvait faire de même. Il ouvrit les deux bières, en poussa une en direction de la jeune femme avant de prendre la sienne en main. Visiblement, elle semblait ravie d'être ici. En tout cas, c'est ce que son visage souriant laisser croire. Bien que Dan ait connu Bobbi toujours souriante. C'est d’ailleurs ce qui lui a tout de suite plu chez elle. Une petite rousse, mignonne et joviale. Un petit bout de joie et de fraîcheur qui manquait réellement dans cet appartement. Non pas que les lieux semblaient tristes. L’appartement était clair, bien éclairé et ne semblait pas aussi petit qu'il l'était réellement. Il n'avait juste jamais pris le temps de le personnaliser un peu. Mit à part quelques souvenirs de ses voyages dispersés de-ci de-là, quelques photos abandonnées sur une table et un poster de base-ball des Indians au fond de la pièce, prêt de la télé, rien. L'endroit ressemblait encore à une photo de location ou vente dans un magazine, neutre, vide, et même un peu froid.

Bien plus que de ramener un peu de chaleur, ce qui faisait le plus plaisir à Dan, c’est l'idée de voir quelqu'un le matin en partant et le soir en rentrant. Une personne toujours prête à lui offrir un sourire, même s'il rentre crevé d'une journée lassante. Quelqu'un a qui dire « ça va ? Comment c'est passé ta journée ? » ;  mais aussi bien « Change de chaîne ! Je veux pas louper le dernier Steven Universe ! » ; « Le boucan du chantier à côté t'a réveillé toi aussi ? » ; « Je fais quoi à manger ? Oh et puis si on se faisait livrer des pizzas !? » ; « cette chaussette elle est a toi ou à moi ? »... Bref, des tas de petites choses qui font un quotidien. Pour quelqu'un de solitaire il restait très nostalgique des moments de cohabitations qu'il avait eux par le passé. Il l'avait ressenti, Bobbi était la personne dont il avait besoin, ce petit quelque chose qui fait qu'il reste encore un peu à Atlanta.

« donc dis-moi, qu’elle sont les dix commandement des lieux ? »

C'était marrant qu'elle lui sorte ça. Il n'y avait pas vraiment pensé bien que certains points restaient logiques. Il se mit à réfléchir avant de repasser son regard sur la rousse.

- Eh bien... je dirais pas de cigarette déjà ! »

Il avait reposé sa bière et fit mine de compter sur ses doigts pour noter les points importants.

- Je ne fume pas. Il n'y a pas de balcon pour fumer et le proprio refuse qu'on fume à l'intérieur, ce qui est compréhensible. Alors merci de descendre dehors pour ça. Mais il ne me semble pas que tu fumes... Mais c'est de même pour d'éventuels amis que tu inviterais ! Si je sens la moindre odeur de clope, zou ! Tout le monde dehors !

Il se remit à réfléchir avant d’enchaîner.

- Pas de pollution sonore ! Déjà par respect des voisins, puis pour moi aussi ! Si tu invites des amis pour une soirée, on trouvera moyen de s’arranger. Mais je ne veux pas avoir de problèmes avec qui que ce soit pour un éventuel raffut à 2h du mat', ok ? Ah ! Et je vais être clash... mais pareil pour les ébats amoureux, je compte ça dedans. J'ai ma chambre juste à côté de la tienne, et les murs ne sont pas super fins... alors je t’empêche pas de t'amuser mais... je n'ai pas non plus besoin de profiter.

Il échappa un rire afin de détendre l’atmosphère avant de reprendre sur une dernière chose importante.

- Ah ! Et pas d’animaux. Ça, ce n'est pas le proprio, c'est juste moi. Je ne suis pas fan des chiens, chats ou autres bestiaux. Déjà pour des raisons d’argent, mais aussi de place. Bon... à la limite un poisson rouge, mais tu t'occupes de la nourriture et de changer l'eau.

Il se recula sur sa chaise, s'asseyant de manière plus confortable, reprenant sa bière en main avant d'en boire une gorgée.

- Et puis tout ce qui est banal. Rangement, vaisselle, bouf, etc. Mais on verra ça plus tard.

Ça lui faisait plutôt plaisir de dire tout ça. C'était bien mieux de mettre tout à plat dès le début histoire d'éviter tout problème. Et en parlant de mettre tout à plat...

« Oh ! Et tu fais souvent des soirées ou ce genre de truc ? »

Il se gratta le bout du menton avant de répondre. Justement... devait-il lui dire aussi pour... De toute évidence, elle allait le comprendre rapidement. Puis ce n'était pas n'importe quelle collègue du starbuck maintenant, elle allait comprendre. Il soupira, après tout, ils devaient se faire confiance.

- Disons que généralement les soirées je les fais chez les autres. L’appartement est plutôt petit mine de rien et je ne suis pas un fan du rangement après coup. Ça fait peut-être un peu profiteur, mais généralement, je me fais plus inviter que je n'invite. Je refuse pas que tu en fasses par contre. Juste, comme dit avant, attention à ne pas exagérer pour les voisins puis.... juste tiens moi au courant. Si c'est privé je pourrai toujours m'éclipser chez quelqu'un. Pareil si tu veux passer une soirée tranquille avec une personne particulière. Je sais me faire discret.

Non... peut-être pas tout de suite. Dan ne s'en cachait pas et n'en avait pas honte non plus. Il placerait juste ça plus loin dans la conversation.


C O D E © W H A T S E R N A M E
.


_________________
I can't stop this feeling deep inside on me. Boy, you just don't realize what you do to me when you hold me, in your arms so tight, you let me know everything's all right ! ©️endlesslove.
I'm hooked on a feeling I'm high on believing That you're in love with me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Buchanan
Arbrisseau d'Atlanta
avatar
Age : 29
Messages : 30
Emploi : vendeuse chez un fleuriste, et dans un starbucks

MessageSujet: Re: Y'a une fille qu'habite chez moi [ft. Bobbi] – Appartement de Dan MacCready, il y a 3 mois Voir le sujet précédent   Lun 5 Sep - 18:15


Y'a une fille qu'habite chez moi
Dan & Bobbi

C'était l'extase, tout était nouveau pour la rousse, on pouvait difficilement être plus heureuse qu'elle. Mais c'était l'heure de parler règles et conditions pour la vie en colocation avec Dan. Elle s'etait assise avec Dan, bière en main. '' Et bien... je dirais pas de cigarette déjà '' ça tombe bien, elle ne fume pas et pour être honnête elle n'aimait pas l'odeur, ça lui donne mal a la tête et franchement ça lui file aussi des nausées. " Je ne fume pas. Il n'y a pas de balcon pour fumer et le proprio refuse qu'on fume à l'intérieur, ce qui est compréhensible. Alors merci de descendre dehors pour ça. Mais il ne me semble pas que tu fumes... Mais c'est de même pour d'éventuels amis que tu inviterais ! Si je sens la moindre odeur de clope, zou ! Tout le monde dehors !" bon au moins ils sont sur la même longueur d'onde, y'aura pas de soucis là-dessus! "T'en fais pas pour ça, je déteste les cigarettes et leurs odeur" autant dire qu'elle est contente des lois interdisant les clopes dans les lieux publics. Même si au final, elle préfèrerait autoriser les cigarettes et interdire les armes ce serait bien plus logique. Mais malheureusement, c'est l'amerique on touche pas à la constitution! " Pas de pollution sonore ! Déjà par respect des voisins, puis pour moi aussi ! Si tu invites des amis pour une soirée, on trouvera moyen de s’arranger. Mais je ne veux pas avoir de problèmes avec qui que ce soit pour un éventuel raffut à 2h du mat', ok ? Ah ! Et je vais être clash... mais pareil pour les ébats amoureux, je compte ça dedans. J'ai ma chambre juste à côté de la tienne, et les murs ne sont pas super fins... alors je t’empêche pas de t'amuser mais... je n'ai pas non plus besoin de profiter. " pour être cash, c'était cash! Mais franchement, ça parraissait logique, et de toute façon c'est pas son genre d'organiser des soirées a tout bon de champ, loin de là!

"T'en fais pas, c'est pas mon genre d'organiser des soirées, et de toute façon, j'ai pas de compagnon, et je suis du genre a préférer l'intimité" mais elle n'allait pas s'étendre sur le sujet, ses préférences au lit ne le concernaient en rien! C'est ses affaires pas les siennes " Ah ! Et pas d’animaux. Ça, ce n'est pas le proprio, c'est juste moi. Je ne suis pas fan des chiens, chats ou autres bestiaux. Déjà pour des raisons d’argent, mais aussi de place. Bon... à la limite un poisson rouge, mais tu t'occupes de la nourriture et de changer l'eau." oh, ça, ça la désole. Elle aime les animaux et c'est son rêve d'avoir un ami a fourrure. En même temps, au refuge, elle s'en fait des amis a fourrure, et elle aime bosser là-bas! Elle y fait des rencontres merveilleuses et elle a vraiment l'impression d'être utile là-bas. Elle change la vie des animaux, elle leur trouve de nouvelles maisons, de nouvelles familles." Et puis tout ce qui est banal. Rangement, vaisselle, bouf, etc. Mais on verra ça plus tard." oui, les règles de vies de vies commune que toutes personne avec un minimum d'education savent respecter. Elle est pas du genre maniaque et tout mais quand même elle fait le stricte minimum au moins. " Disons que généralement les soirées je les fais chez les autres. L’appartement est plutôt petit mine de rien et je ne suis pas un fan du rangement après coup. Ça fait peut-être un peu profiteur, mais généralement, je me fais plus inviter que je n'invite. Je refuse pas que tu en fasses par contre. Juste, comme dit avant, attention à ne pas exagérer pour les voisins puis.... juste tiens moi au courant. Si c'est privé je pourrai toujours m'éclipser chez quelqu'un. Pareil si tu veux passer une soirée tranquille avec une personne particulière. Je sais me faire discret." elle se mit a rire, ils ont tout les deux la même technique. La technique de flemmard, de profiteurs même. "T'en fais pas je suis comme toi! Ça évite de ranger après!" Ouais, c'était son genre, et même si elle va a des fêtes de temps à autres, plus le temps passe moins elle en fait. "On est d'accord là dessus, et c'est pareil! Si tu as besoin je sais me faire toute petite aussi!" Et c'est normal, mais elle suppose qu'il le sait, ce genre de choses marchent dans les deux sens! "J'ai une question, t'as rien contre les muffins, les cookies et autre gateaux? J'passe du temps en cuisine quand je m'énèrve. Et disons que je cuisine pour un régiment." Elle souriait, mais il découvrirait ça bien vite. Elle en fait tellement qu'elle pourrait nourrir la totalité des âmes d'un lycée du centre d'Atlanta.
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dan Caldwell
♕ Adminstrophique ♕
avatar
Age : 32
Messages : 274
Localisation : Midtown
Emploi : Voici votre café starbuck, m'dam !
Humeur : Parle de Simon à une petite mamie

MessageSujet: Re: Y'a une fille qu'habite chez moi [ft. Bobbi] – Appartement de Dan MacCready, il y a 3 mois Voir le sujet précédent   Lun 5 Sep - 18:43




Y'a une fille qu'habite chez moi


ft. Bobbi Buchanan.




Dan était plutôt ravi de la tournure que prenaient les choses. La jeune rousse ne perdait pas son sourire quoi qu'il lui disait. Il n'avait pas l'habitude de la jouer stricte, ni d'imposer des règles c'est notamment pour ça qu'il avait essayé d'être calme et serein. Mais même s'il était sympa, il espérait tout de même qu'elle les respecte histoire de ne pas se retrouver avec des problèmes dans les pattes.

« T'en fais pas pour ça, je déteste les cigarettes et leurs odeur »

De toute façon il s'en doutait, il ne l'avait jamais vu fumer pendant les pauses au boulot. Il avait surtout dit ça si elle avait des amis qui fumaient. Le proprio n'aurait pas apprécié et, même s'il s'entendait avec la majorité de ses voisins, il y avait celui juste à côté de son appartement qui était le plus souvent enclin à lui chercher des poux. Il aurait suffi de sentir la moindre petite odeur de cendre qu'il en aurait tout de suite prévenu le propriétaire. Mais Dan relativisait, on ne peut pas s'entendre avec tout le monde de toute façon.
C'est notamment aussi à cause de lui qu'il avait préféré la prévenir pour les problèmes concernant le sport de lit. Se mec était déjà venu lui faire la remarque une première fois, Dan en avait eu vraiment très honte. Au bout de la 5e fois Dan lui avait tout de même sorti qu'il n'allait pas se faire curé pour lui. Il n’aimait pas être désagréable avec les gens mais il fallait dire que ce gars exagérait pas mal. Sauf qu'il n'allait pas le dire à Bobbi. Il ne voulait pas lui faire peur ou la gêner. De toute façon elle l’appendra bien assez tôt.

« T'en fais pas, c'est pas mon genre d'organiser des soirées, et de toute façon, j'ai pas de compagnon, et je suis du genre a préférer l'intimité »

Elle était célibataire ? Bon d'un côté s'était compréhensible vu la situation. Si elle avait été en couple elle n'aurait pas cherché à trouver une colocation. Mais c'est vrai que Dan ne s'était pas posé la question. Et il n'avait pas pensé non plus au fait qu'elle soit seule. Après tout elle était adorable, souriante, jolie, gentille et maline... que demander de plus ? Peut-être même que s'il n'avait pas été gay il se serait un peu plus intéressé à elle. Enfin, là il ne voyait en Bobbi qu'une amie, et une future bonne amie ! C'est dingue comme entre eux ça avait tout de suite marché ! Ça lui rappelait un peu ce qui s'était passé avec Nicole ! Sauf que là, personne n'allait venir lui en coller une pour lui dire d'arrêter de coller sa copine.

Visiblement, c'était à son tour de lui poser des questions, ce renseignant notamment sur d'éventuelles fêtes ou non. Il n'avait pas trop envie de lui dire que ce n'était pas trop son truc, même s'il aimait se retrouver chez des amis pour en faire. Quoique, bien réfléchies s'étaient principalement des soirées entre potes que des fêtes à proprement parler.

« T'en fais pas je suis comme toi! Ça évite de ranger après! On est d'accord là dessus, et c'est pareil! Si tu as besoin je sais me faire toute petite aussi! »

C'était évident d'une certaine manière. Dan repensa même aux codes qu'on retrouve dans les films et séries, du genre la chaussette accrochée à la poignée de la porte pour prévenir l'autre de ne pas rentrer. Bon ils ne le feraient pas mais rien que d'y penser ça l’amusait. Il était d'ailleurs en train de sourire un peu bêtement lorsqu'elle le sortie de ses pensées par une nouvelle question.

« J'ai une question, t'as rien contre les muffins, les cookies et autre gateaux? J'passe du temps en cuisine quand je m'énèrve. Et disons que je cuisine pour un régiment. »

Les cookies ? C'était le péché mignon de Dan. Là elle marquait un gros point. Et il était agréablement surpris d'apprendre ça. Même si c'était la première personne de toute sa vie qu'il rencontrait avec ce genre d'habitude. Il ne savait même pas que s'était possible. Faut dire que lui généralement lorsqu'il est énervé il boude. C'est plus radical mais il déteste les disputes et n'arrive jamais à gérer la situation.
Enfin là la question était plutôt rhétorique ! Qui n'allait pas aimer les gâteaux et les muffins aussi ?!

- Mis à part que j'ai tendance à prendre facilement du poids donc je fait attention à ma ligne, non, je n'ai aucun problème avec ! J'adore ça même ! Enfin, comme tout le monde !J'espère juste que tu en aura pas trop l'occasion ! J'veux dire, j'espère que j'aurais pas de raison de t'énerver, et encore moins de nous disputer ! Par contre faut prévoir les ingrédients pour ma prochaine liste de course !

Dit-il en rigolant. Punaise cette fille était parfaite ! Pleins de gâteaux ? Quoi demander de mieux... enfin, il allait vraiment faire attention à son poids maintenant et p'tête rajouter plus d'heures de jogging. D'ailleurs en parlant de ça.

- Et sinon, en sport, tu fait quoi ? Ça t'arrive de faire du jogging ? J'en fait le matin, généralement les jours où on travail pas ! Si ça te dit on pourra en faire ensemble ! C'est que les kilos gagné avec tes gâteaux il faudra que je les perde !

Il ne crachait pas sur un peu de compagnie lors de ses sorties jogging. C'est qu'il connaissait les coins par cœur maintenant qu'il était à Atlanta et certains jour ça pouvait être ennuyeux.


C O D E © W H A T S E R N A M E
.


_________________
I can't stop this feeling deep inside on me. Boy, you just don't realize what you do to me when you hold me, in your arms so tight, you let me know everything's all right ! ©️endlesslove.
I'm hooked on a feeling I'm high on believing That you're in love with me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Buchanan
Arbrisseau d'Atlanta
avatar
Age : 29
Messages : 30
Emploi : vendeuse chez un fleuriste, et dans un starbucks

MessageSujet: Re: Y'a une fille qu'habite chez moi [ft. Bobbi] – Appartement de Dan MacCready, il y a 3 mois Voir le sujet précédent   Lun 5 Sep - 18:48


Y'a une fille qu'habite chez moi
Dan & Bobbi

Bobbi était ravie, pour le moment tout se passait à merveille, en même temps, elle a déjà eu l’occasion de côtoyer Dan alors elle se doutait que ça se passerait bien, mais il fallait quand même qu’elle le prévienne pour ses tendances à faire la cuisine quand elle s’énerve, quand elle est stressée, quand elle est heureuse, bref tout le temps, mais surtout quand elle est énervée. «Mis à part que j'ai tendance à prendre facilement du poids donc je fait attention à ma ligne, non, je n'ai aucun problème avec ! J'adore ça même ! Enfin, comme tout le monde !J'espère juste que tu en aura pas trop l'occasion ! J'veux dire, j'espère que j'aurais pas de raison de t'énerver, et encore moins de nous disputer ! Par contre faut prévoir les ingrédients pour ma prochaine liste de course ! » Elle eut un léger rire, il faut dire ce qui est, c’est rarement léger ce qu’elle cuisine, entre le beurre, le sucre et la farine, y’a de quoi vite se mettre à rouler ! « Je cuisine aussi quand tout va bien, mais disons que je suis plus raisonnable, je sais m’arrêter ! » parce que lorsqu’elle est énervée ou stressée, elle cuisine jusqu’à ce qu’elle n’en puisse plus, ou qu’elle soit calmer. Il lui est arrivé d’aller jusqu’à une supérette de nuit pur acheter des ingrédients parce qu’elle avait tout utilisé, le lendemain elle avait une centaine de gâteaux, étalé partout dans sa cuisine, ses voisins et collègues ont été bien contents. « Et sinon, en sport, tu fait quoi ? Ça t'arrive de faire du jogging ? J'en fait le matin, généralement les jours où on travail pas ! Si ça te dit on pourra en faire ensemble ! C'est que les kilos gagné avec tes gâteaux il faudra que je les perde !!» Elle fait du sport au refuge notamment mais il faut dire qu’elle avait l’habitude de courir avant, et puis elle a arrêté, sauf pour faire courir les chiens. « J’en faisais avant, avec mon ex, elle adorait faire une petite course le matin, mais depuis qu’on est plus ensemble j’ai arrêté, je n’aime pas courir seule ! Mais j’pourrais t’accompagner ! Et disons que j’en fais un peu quand je vais bosser au refuge pour animaux, il faut les faire courir, les laver les porter, c’est de l’exercice tout ça ! » Elle rit, c’est vrai que lorsqu’elle passe du temps au refuge, après elle est en sueur, et crevée, mais généralement contente de sa journée.

Elle cherchait de nouvelles questions à poser, le genre de chose qu’elle devrait savoir des maintenant, qui concernent la vie de tous les jours comme « Et les tâches ménagères ? On se les départage comment ? Moi tout me vas tant qu’on me laisse la cuisine ! » Elle souriait mais c’était sûrement évident vu ce qu’elle a dit plus tôt. Elle préfère faire le sucré, et s’applique plus dans, mais elle aime bien s’amuser avec le salé, il y a tellement de possibilités, en ce moment, elle aime beaucoup jouer avec les épices en tout genre. Elle sait qu’il lui a dit qu’ils verraient ça plus tard, mais elle aimerait savoir maintenant ! Au moins pour le qui fait quoi ! Histoire qu’elle s’y mette vite, elle est du genre bordélique, sauf en cuisine, ou tout doit être impeccable, d’ailleurs elle se leva et alla dans la cuisine, elle se retourna vers Dan « Tu me permets de fouiller un peu ? Oh ! Et… » Elle courut vers un de ses sac et en sortit des ustensiles de cuisine, des aromates, des épices,  et d’autre truc qu’on ne trouve que dans les cuisine de gens qui s’y connaissent un minimum « J’ai gardé mes ustensiles, et des épices, c’est le genre de truc que personne n’a dans sa cuisine, alors ils me suivent partout, j’peux les ranger quelque part ? » Tout ses truc de cuisine, et ses goodies, c’est le genre de trucs auxquels elle tient, elle n’a pas grand-chose à part ça, si ce n’est ses vêtements, sur sa valise, et c’est trois gros sac, deux et demi sont pour les vêtements, un pour les goodies et autre trucs en vrac et un pour ses affaires de cuisine. Elle ne possède pas grand-chose, notamment parce que l’endroit dans lequel elle vivait n’était pas bien grand et qu’elle n’avait pas des masse de place, mais maintenant, elle allait pouvoir s’offrir un peu plus de truc, surtout pour les vêtements. Elle n’a pas encore vu la chambre, mais c’est sûrement plus grand que son ancienne.
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Y'a une fille qu'habite chez moi [ft. Bobbi] – Appartement de Dan MacCready, il y a 3 mois Voir le sujet précédent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Y'a une fille qu'habite chez moi [ft. Bobbi] – Appartement de Dan MacCready, il y a 3 mois Voir le sujet précédent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» visite chez le gynéco
» Juliette 2 ans et Créole sa fille en Fa chez moi(80)
» Le Luron
» [CLOS] [Sunny/Archi] Viens chez moi j'habite chez une copine.
» Chez les gens on ne voit que deux choses : ce qu’on veut y voir et ce qu’ils veulent bien nous montrer.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlanta, That's Where I Stay :: City Of Atlanta :: Flashback-
Sauter vers: