AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Turn back time to when we were young - Dan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rory Hardison
Petit pommier d'Atlanta
avatar
Age : 32
Messages : 96
Emploi : Gardienne de musée, voleuse

MessageSujet: Turn back time to when we were young - Dan   Mer 5 Oct - 20:44


Turn back time to when we were young
Dan & Rory

Qu’est-ce que peut faire une gamine de quatorze ans seule dans les rues de New York ? Dans l’ensemble, on dirait faire du shopping, rejoindre des amis, bref, les trucs lambda, quand on parle de Rory Hardison, il n’y a qu’une seule bonne réponse. Elle vole. Cleptomane sur les bords, la gamine n’a plus que ça de toute façon, sa mère est morte, et son père croupi en prison, et il y restera pendant très longtemps. Il est mêlé a beaucoup trop de chose, elle a même appris qu’il était mêlé a des affaires de meurtres, en même temps, vu les gens qu’il fréquentait en Irlande, ça ne l’étonne qu’à moitié. L’une des choses qu’elle aimerait savoir, c’est pourquoi sa mère est restée avec lui, est-ce qu’elle savait ? Est-ce qu’elle était comme lui, et Rory ne l’a jamais su ? Elle ne le saurait jamais maintenant qu’elle est six pieds sous terres à se faire bouffer par les vers. Maintenant, elle vit juste chez des gens random, plus ou moins sympathiques. Elle est en famille d’accueil, et durant les trois derniers mois, elle en a fui deux, et ça fait une semaine qu’elle est chez les Ramon, elle ne s’y plaît pas, il y’a trop de bruits, et l’un des gamin qui est avec elle est loin de lui plaire, pas qu’elle en ai peur, elle a déjà vu des hommes bien plus effrayant, mais bon, elle n’aime pas ça quand même.  C’est pour ça qu’au lieu de rentrer, elle traine en ville, c’est plus lucratif. Et qu’elle est heureuse de ces gens qui se posent pour quelques heures en pleine rue pour animer la ville. Aujourd’hui c’est un concert pop, la musique est pas mauvaise, mais la montre et le portefeuille de certain spectateurs sont bien plus intéressant, elle en vole quelques-uns, une petite tête blonde qui voyage parmi la foule bousculant et s’excusant, personne ne pourrait se douter qu’elle est en fait une petite voleuse.

Elle s’échappe et va dans une petite ruelle bien moins fréquenté. Elle vide les portefeuilles de l’argent qu’ils contiennent, en tombant sur les pièces d’identités des gens elle apprend leurs nom, et c’est fout comme on peut en apprendre sur les gens lorsqu’on a leurs portefeuille en mains, tous les gens qu’elle a volé sont assez riche ce qu’elle leurs a pris ne leurs manquera pas, des banquiers, un médecin, ce qui, à première vue serait bien un chef d’entreprise qui fait dieu sait quoi ! Elle s’en fiche, maintenant elle doit trouver une boite aux lettres, pour se débarrasser de ces gagne-pain, ils ne valent plus rien, autant les renvoyer à leurs propriétaires ! Elle les range dans son sac, elle fera ça plus tard et observe les deux montres qu’elle a volé, c’est nulle, l’une d’elle n’est pas du vrai or, ça ne lui rapportera pas grand-chose et l’autre est rayée, elle ne la refilera pas pour un pris d’enfer non plus. Elle entend quelqu’un derrière elle se racler la gorge elle se retourne cachant les montres dans ses poches, un jeune garçon à peu près son âge un peu rond et l’air pas très fin qui la regarde. Qu’est-ce qu’il lui veut ?

« J’peux t’aider ? Tu vois quelque chose qui te plaît peut-être ? »

Qu’elle dit froidement en croisant les bras, s’il lui cherche des ennuis, elle sera ravie de lui faire comprendre qu’il a choisi la mauvaise personne. Son père, en plus de lui apprendre a volé, et lire les gens, les manipuler lui a aussi appris à se défendre. Selon lui c’était une nécessité, au final, il aurait p’t-être dû suivre son conseil parce qu’avant de partir pour les États-Unis, il est rentré à la maison avec quelques dents en moins. Le père de l’année ! Enfin, maintenant, ce n’est plus son père, elle ne le reverra plus, et de toute façon il s’en fiche pas mal d’elle, c’est à peine s’il accepte de lui parler quand elle l’appelle, et lui ne prend pas de ses nouvelles. Quand il sortira de prison, il sera seul, et elle sera dieu sait où, mais elle aura bien grandi ! p’t-être bien même qu’elle aura des enfants, ou pas ! Elle ne fera pas la même erreur que ses parents.
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dan Caldwell
♕ Adminstrophique ♕
avatar
Age : 31
Messages : 274
Localisation : Midtown
Emploi : Voici votre café starbuck, m'dam !
Humeur : Parle de Simon à une petite mamie

MessageSujet: Re: Turn back time to when we were young - Dan   Jeu 6 Oct - 17:22


Turn back time to when we were young
Dan & Rory

F ! Voilà tout ce qu'il avait obtenu. Un F comme marqué au fer rouge sur sa pauvre feuille vierge de toutes écritures. Saleté de M. Millerjones et ses cours inutiles et indéchiffrables de Mathématiques ! En plus d'être arrivé en retard, il n'avait rien compris au sujet. Comment aurait-il pu écrire le moindre mot ? Par contre ça allait faire mal sur son bulletin. Son père allait le réprimander sur le prix que lui coûtait l'école et sa mère... sa mère allait sûrement s'en donner à cœur joie en lui faisant remarquer une nouvelle fois qu'il ne faisait aucun effort pour les remercier de tout ce qu'ils faisaient pour lui. Oui, encore et toujours là même rengaine. Par contre lorsqu'il leur ramenait une bonne note il pouvait être sûr qu'ils ne seraient pas là pour le féliciter. De toute façon, ils ne seraient pas là tous court lorsqu'il rentrerait. Ses deux parents avaient une semaine chargée, comme à chaque fois. La maison allait être vide et bon dieu qu'est-ce qui s'y ennuyait. C'est justement pour ça qu'il traînait toujours avant de rentrer.

Dan avait fini les cours en milieu d'après-midi. Il avait passé une petite heure avec un ami assis sur un muret, observant les passants posaient au café d'en face tout en critiquant M. Millerjones et sa verrue sur le nez. Une bonne idée pour décompresser et évacuer la colère des deux compères envers ce professeur d'une totale injustice. Son pote avait dû finir par rentrer et Dan se retrouvant seul, il avait décidé de marcher un peu dans les rues de New-York  avant de rentrer. Il détestait cette ville. Ça ne faisait que quelques mois que son père avait décidé de déménager ici pour il-ne-sais-quelle-raison ! Et bien sûr on ne le lui avait pas demandé son avis ! Contrairement aux touristes qui noyaient les lieux, le jeune garçon n'avait jamais voulu habiter dans la grande pomme. Il aimait Boston, il avait ses quelques amis là-bas, ses habitudes, la mer aussi ! Elle était présente ici aussi mais ce n'était pas la même. Rien n'était comme Boston ici. Rien. Les gens étaient désagréables, et ses camarades de classes encore pires. Heureusement que son père l'avait mis dans le privé. Il n'aurait même pas imaginé comment ça aurait été s'il s'était retrouvé dans un établissement public. Enfin, il avait rencontré William, son ami de tout à l'heure, un jeune garçon asiatique qui s'amusait d'être un véritable cliché ambulant. Ils se parlaient surtout parce que Dan était arrivé en cours d'année et que c'était le seul à avoir répondu positivement lorsqu'il était venu lui taper la discute. En même temps, Dan avait fini par comprendre que personne ne venait jamais parler à William, d'où sa réaction lorsqu'il lui avait évoqué des calamars servis à la cantine.

Bref, Dan n'aimait pas la ville, mais il arrivait tout de même à y trouver des points positifs. C'était fou comme dans certains quartiers, les gens semblaient plus décontractés, s'amusant dans les rues, se donnant en spectacle. Il avait déjà croisé 6 superman et 9 Elvis depuis qu'il était ici. Mais ce que le jeune homme appréciait le plus, c'était les spectacles de rue. C'était toujours plaisant d'en voir ou d'en entendre au détour d'une place.
Ce jour-là, justement, Dan s'était arrêté pour écouter un concert pop faussement improvisé. Le chanteur ne chantait pas très bien mais le guitariste était plutôt bon. Ça avait laissé le jeune garçon rêveur, s’imaginant une guitare à la main jouer en pleine rue pour gagner de l'argent. C'était bien mieux et beaucoup plus créatif qu'être assis derrière un bureau à répondre à un exo de maths.

Il observait tranquillement la scène jusqu'à ce qu'un homme bien plus grand que lui se positionne sans gêne devant, lui bouchant la vue. Dan se pencha sur les côtés, histoire de trouver une faille, sans succès. De même lorsqu'il essaya d'interpeller l'homme en question pour lui demander de s'écarter ne serait-ce qu'un peu. Il se faufila donc dans la foule histoire de trouver une nouvelle place avantageuse. C'est justement à ce moment qu'il remarqua une jeune fille, visiblement de son âge, faire de même. Enfin, c'est ce qu'il pensa au premier abord jusqu'à ce qu'il la remarque fouiller et se servir dans les poches d'un gros bonhommes en costume.  Ça coupa le jeune garçon dans son élan. Mais elle venait de le voler ?! Oubliant sa recherche précédente, il commença à la suivre du regard, la voyant faire, bousculant les adultes, s’excusant de son petit minois inoffensif et leur volant une montre au passage. Comment pouvait-elle se permettre ? Puis s'il ne disait rien, est-ce que ça ne faisait pas de lui un complice ? Oh mon dieu ! Mais que devait-il faire ? Prévenir la police ? L'arrêter ? Justement, en parlant de ça, la voilà qui quittait la foule pour s’enfuir. Sans réfléchir, Dan fit de même. Il tenta de la suivre, plus ou moins discrètement, le cœur battant fort dans sa poitrine. C’est la première fois qu'il était témoin de quelque chose de la sorte. C'était à la fois existant et énormément stressant ! Elle s'arrêta dans une petite ruelle. Dan restant d'abord caché, la voyant observait son butin, avant de décider d'intervenir. Enfin, de décider, c'était un grand mot. Il ne savait pas du tout quoi faire. Mais cette gamine devait avoir son âge, et c'était une fille. Il n'allait pas avoir peur d'une fille ! Il devait lui faire comprendre que c'était mal ce qu'elle venait de faire et l'obliger à aller rendre tout ce qu'elle avait volé à ses propriétaires !
Il s'avança jusqu'à elle, les mains un peu tremblantes. Vu qu'elle lui tournait le dos et ne semblait pas encore l'avoir remarqué. Il finit par se racler la gorge histoire de l’interpeller. Elle se retourna d'un coup et le regarda de haut, croisant les bras.

« J’peux t’aider ? Tu vois quelque chose qui te plaît peut-être ? »

Sur le coup ses joues se teintèrent de rouge. Mince ! Il se sentait gêné alors que ce n'était pas lui qui avait fait la faute. Puis c'est qu'elle était plutôt jolie maintenant qu'il la voyait de plus près. Il bafouilla. En plus il n'avait pas l'habitude de parler aux filles.

« Bon-bonjour ! Tu... je... je t'ai vu ! Tout à l'heure ! Voler les affaires des passants ! C'est-c'est mal de faire ça ! Va-va leur rendre leurs argents ! Ou-Ou tu-tu auras affaire à m-moi ! »

Quelle persuasion dans sa voix. Même en ne disant rien ça n'aurait pas été pire. Il aurait peut-être mieux fait d’appeler la police finalement. Mince ! Pourvu qu'elle ne prenne pas trop ses menaces aux sérieux. Il  n'allait pas frapper une fille ! Jamais ! Déjà qu'il n'avait jamais frappé un garçon non plus. Nan en fait il s'était même jamais battu. Ni n'avait fait de menace à quiconque. Punaise ! En fait il aurait peut-être mieux fait de rentrer directement chez lui !


acidbrain

_________________
I can't stop this feeling deep inside on me. Boy, you just don't realize what you do to me when you hold me, in your arms so tight, you let me know everything's all right ! ©️endlesslove.
I'm hooked on a feeling I'm high on believing That you're in love with me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rory Hardison
Petit pommier d'Atlanta
avatar
Age : 32
Messages : 96
Emploi : Gardienne de musée, voleuse

MessageSujet: Re: Turn back time to when we were young - Dan   Jeu 6 Oct - 18:11


Turn back time to when we were young
Dan & Rory

Pourquoi ce gamin venait la faire chier hein ? Enfin, il avait surement le même âge qu’elle, mais tout de même, elle n’avait pas le temps de s’occuper de ça, elle ne voulait pas lui parler, elle ne voulait pas être dérangée, elle voulait qu’on la laisse tranquille ! A peine avait-elle parlé que le garçon en face d’elle se mit à rougir. Rougir ? Mais c’est qui cet énergumène !

« Bon-bonjour ! Tu... je... je t'ai vu ! Tout à l'heure ! Voler les affaires des passants ! C'est-c'est mal de faire ça ! Va-va leur rendre leurs argents ! Ou-Ou tu-tu auras affaire à m-moi ! »

Elle arqua un sourcil, le temps d’analyser s’il était sérieux ou non, puis quand elle comprit que ce n’était pas une blague elle pouffa de rire. C’est qu’il faisait peur dis donc, regardez la comme elle tremble ! Ah ! La bonne blague ! Il y croyait lui à ce qu’il disait ? Parce qu’elle, non ! Ce n’est pas d’un gamin qu’elle allait avoir peur, surtout pas celui-là, elle serait capable de le briser en moins de deux, un coup de poing et il se relève pas, elle en est sûr.  C’est un agneau face à un loup ! Enfin, si on veut, parce qu’elle ne se considère pas comme un loup. Enfin bref, ce n’est pas le moment de réfléchir à ça.

« Et qu’est-ce que tu comptes faire hein ? Te battre ? Non mais regarde-toi ! Un pingouin aveugle aurait plus de chance ! Tu ne me fais pas peur ! Loin de là ! T’es qu’un gamin, va donc t’en faire greffer une paire et on verra ! »

Ah, elle avait la grâce et le vocabulaire d’un camionneur cette gamine, la digne fille de son père ! En même temps, en ayant passé une partie de sa vie dans un bar en compagnie d’adultes bourré, à son âge, on fait l’éponge. Et, pourquoi pingouin ? Elle ne le savait pas, c’était le premier animal qui lui était passé par la tête.  Elle parlait avec son fort accent semi écossais, semi Irlandais, bombant le torse, juste pour essayer de paraître un peu plus imposante, elle était déjà un peu, de base, elle était grande, ça aide pas pour rassurer les gens, et avoir quelqu’un comme monsieur dents en avant en face d’elle facilité l’effet. Sérieusement, il avait l’air d’être prêt à s’enfuir face à la blondinette, alors que les gens dont elle a l’habitude, ils ne sont pas impressionnés, ou effrayé, c’est plutôt le contraire en fait.

« Va t’occuper de tes affaires, et moi, j’m’occupe des miennes okay ? Et apprend donc à aligner trois mots sans bégayer ! T’es plus un bébé, et on ne comprend pas grand-chose quand tu parles ! »

Oui c’est l’hôpital qui se fout de la charité, elle est son accent. Même les Irlandais ne la comprennent pas toujours, ils disent qu’elle a trop l’accent de sa mère, et les écossais disent qu’elle a trop l’accent Irlandais….il faut savoir ! Enfin, elle, elle s’en fout ! Elle l’aime son accent, et puis d’abord, ce n’est pas elle qui a un accent c’est les autres. Il n’empêche, elle voulait qu’il la laisse tranquille, elle a des choses à faire ! C’est une gamine très occupé, elle doit déposer les portefeuilles dans une boîte aux lettres, et aller dépenser ses gains en sucreries, enfin, le peu de sucreries potable qu’elle peut trouver aux Etats-Unis.
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dan Caldwell
♕ Adminstrophique ♕
avatar
Age : 31
Messages : 274
Localisation : Midtown
Emploi : Voici votre café starbuck, m'dam !
Humeur : Parle de Simon à une petite mamie

MessageSujet: Re: Turn back time to when we were young - Dan   Sam 8 Oct - 15:45


Turn back time to when we were young
Dan & Rory

Pourquoi il se foutait toujours dans des ennuis pareils. Ça lui rappelait lorsqu'il avait souhaité dire à la cuisinière de la cantine qu'un steak haché était considéré comme une recette à part entière et que, non, mettre en tas et faire cuire les fonds de casseroles de la semaine et appeler ça un ''steak haché'' ne fonctionnait pas. Il s'était retrouvé avec trois cuillères de choux-fleurs à chaque repas pour le reste de la semaine. William le connaissait à peine et avait déjà deviné que c'était un aimant à emmerdes. Après tout, ce n'était pas étonnant de tomber sur des pickpockets à New-York. Avec le nombre de touristes il devait en avoir à tour de bras. Mais voilà, parce qu'elle semblait de son âge, Dan s'était cru à la hauteur pour lui faire la morale. Sauf qu'elle était un chouïa plus grande que lui, plus sur et avait certainement énormément plus de courage que lui pour faire ce qu'elle faisait. En gros, le jeune garçon n'avait rien à faire ici. Il aurait dû faire comme tout le monde, regarder ailleurs et oublier ce qu'il venait de voir. Sauf que Dan ne fait jamais rien comme tout le monde.

« Et qu’est-ce que tu comptes faire hein ? Te battre ? Non mais regarde-toi ! Un pingouin aveugle aurait plus de chance ! Tu ne me fais pas peur ! Loin de là ! T’es qu’un gamin, va donc t’en faire greffer une paire et on verra ! »

Vu le ton de sa voix et sa réaction, elle ne semblait pas du tout le prendre au sérieux. À vrai dire, même lui ne l'aurait pas fait. Par contre, il eut du mal à comprendre correctement les premières phrases. D'où venait son accent ? Elle n'était pas originaire d'ici ? En tout cas, c'était un charabia dans lequel Dan fouillât pour arriver à soutirer quelques informations. Il n'aurait peut-être pas dû lorsqu'il comprit qu'elle se foutait ouvertement de lui. Comment ça qu'il aille s'en faire greffer une paire !? Il n'arrivait peut-être pas à avoir autant confiance en lui mais il était en tout cas beaucoup plus honnête et adulte qu'elle ! Il respectait les gens ! Ne les insultait pas ! Et surtout, il ne volait personne, lui ! Tout d'un coup, elle semblait beaucoup moins mignonne.

«  T-T'es aussi une... une gamine ! Aux dernières nou-nouvelles ! Je-Je suis très sérieux ! Ce que.... ce que tu fais est mal ! »

Oui, il était tout de même en train de lui dire une évidence qu'elle-même connaissait. Mais qu'importe. Il n'aimait pas qu'on se moque de lui. Et encore plus si c'était une fille. Et puis de toute manière il était là, il ne pouvait plus trop faire demi-tour sans confirmer les propos de cette dernière en le faisant.  Ses mains étaient tremblantes. Il n'avait pas l'habitude de hausser le ton. Et si cette gamine connaissait des gens, des adultes qui risquaient de lui tomber dessus à tout moment ? Après tout, beaucoup de pickpocket ne sont que les petites mains d'organisations plus importantes... bon peut-être qu'il regarde trop la télé. Mais ça arrive ce genre de chose. Mince ! Et s'il se mettait vraiment en danger ?! Il ne saurait sûrement même pas se défendre.

« Va t’occuper de tes affaires, et moi, j’m’occupe des miennes okay ? Et apprend donc à aligner trois mots sans bégayer ! T’es plus un bébé, et on ne comprend pas grand-chose quand tu parles ! »

Il inspira un grand coup, réfléchissant. Nan ! Il avait dit quelque chose, il allait le faire ! En plus, visiblement, il fallait lui apprendre la politesse à cette petite peste ! Ce n'était pas une victime ! Il savait montrer les dents lorsqu'il le fallait. Enfin, non, mais là il le devait. C'est comme dans ces films où le héros rencontre pour la première fois sa Némésis. Il fouilla au fond de lui le peu de courage qu'il avait et fit un pas assuré en direction de la jeune fille. Puis, en prenant la parole, il essaya de bégayer un peu moins, histoire de ne pas lui donner raison.

«  D-Déjà c'est toi qui parles et qu'on comprend rien !! J'ai jamais entendu un anglais si mauvais ! Et-Et à partir du moment où je t'ai vu voler quelqu'un, ça devient aussi mes affaires ! Alors rend-moi ces portefeuilles ! Et l'argent qui va avec !! Et-et si tu coopères pas je vais devoir le faire moi-même ! »

Il avança de nouveau vers elle, haussant le ton de sa voix dans ses propos. Ça ne faisait pas encore bien peur mais au moins il faisait preuve de détermination.


acidbrain

_________________
I can't stop this feeling deep inside on me. Boy, you just don't realize what you do to me when you hold me, in your arms so tight, you let me know everything's all right ! ©️endlesslove.
I'm hooked on a feeling I'm high on believing That you're in love with me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rory Hardison
Petit pommier d'Atlanta
avatar
Age : 32
Messages : 96
Emploi : Gardienne de musée, voleuse

MessageSujet: Re: Turn back time to when we were young - Dan   Sam 8 Oct - 17:10


Turn back time to when we were young
Dan & Rory

Rory n’a jamais fait dans la dentelle, ce n’est pas ce qu’on lui a appris à faire. Elle est bien plus familière avec la violence que les règles de société qu’on apprend en général aux enfants. Merci papa pour ça. Sans sa mère elle serait probablement déjà comme lui.  Comme quoi, elle n’est pas si mauvaise que ça, il y a pire qu’elle, ce n’est pas franchement rassurant en fait.

«  T-T'es aussi une... une gamine ! Aux dernières nou-nouvelles ! Je-Je suis très sérieux ! Ce que.... ce que tu fais est mal ! »

Elle leva les yeux au ciel, c’était qui ce gosse ? Il se prend pour qui ? Il ne tiendrait pas deux minutes face à la blonde. Et elle, elle a autre chose à faire ! On dirait un pauvre chiot perdu qui essaie de se faire passer pour un doberman. Et il échoue misérablement. C’est pathétique, elle serait presque triste pour lui, mais encore une fois, elle a autre chose à faire que de s’apitoyer pour ce gamin. Elle lui demande juste de la laisser tranquille, que ce gamin reprenne le cours de sa vie, qu’il rentre pleurer chez ses parents pour un oui ou pour un non.

«  D-Déjà c'est toi qui parles et qu'on comprend rien !! J'ai jamais entendu un anglais si mauvais ! Et-Et à partir du moment où je t'ai vu voler quelqu'un, ça devient aussi mes affaires ! Alors rend-moi ces portefeuilles ! Et l'argent qui va avec !! Et-et si tu coopères pas je vais devoir le faire moi-même ! »

Elle arque un sourcil, serrant la mâchoire lançant un regard noir au jeune garçon qui se tient en face d’elle qui vient de commettre sa deuxième erreur. D’abord il la dérange, et maintenant il s’en prend à son accent ? Elle s’avance à son tour,  décroisant les bras, serrant les poings elle se met à sourire, le regard fixé dans ceux de son homologue.

« Tu veux ces portefeuilles ? Je t’en prie viens les chercher.  Et quant à mon anglais, je suis Irlandaise ! T’as déjà entendu parler de la mafia ? »

Elle le pousse en donnant un léger coup à son épaule. Elle est tout à fait encline à se battre s’il le faut ! Encore quelque chose que son père lui a appris à faire. Il n’est plus là, mais elle garde son héritage. Pas qu’elle soit fière d’être la fille de sn père, la seule chose qui lui importe à cet homme, ça a toujours été sa propre personne. Elle l’a bien compris que la seule chose pour laquelle il était si proche de sa fille, c’était pour lui apprendre à voler, et manipuler pour lui rapporter de l’argent, au final, il n’a pas profité bien longtemps de ses capacités avant de se faire chopper.  Maintenant il est enfermé dieu sait où, loin des mafieux qu’il a vendu pour espérer sortir un jour. C’est pas pour autant que Rory veut arrêter de voler les gens, s’ils n’arrivent pas à faire attention à leurs affaires, alors ils le méritent, et puis de toute façon, elle ne vole que les gens qui ont de l’argent, ils peuvent bien partager !

« T’es toujours sur de vouloir te mêler de mes affaires ? J’veux dire, faire couler le sang ça me dérange pas hein ! Mais p’t-être bien que toi tu veux y réfléchir ! »

Oui elle vient totalement de faire croire qu’elle fait partie de ces gens là ! Mais elle n’est pas son père, et même lui, au final, il n’était rien de plus que leur sous fifre. Et le jour où ils le retrouve, il est mort, ça c’est sûr. P’t-être bien qu’elle aussi d’ailleurs, qui sait ? Ce n’est pas des bisounours ces gens là, loin de là. Elle a déjà entendu des conversations qui l’ont empêché de dormir pendant un temps. Au final, l’Irlande lui manque, mais le bar dans lequel elle a grandi, elle est très bien loin de lui.

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dan Caldwell
♕ Adminstrophique ♕
avatar
Age : 31
Messages : 274
Localisation : Midtown
Emploi : Voici votre café starbuck, m'dam !
Humeur : Parle de Simon à une petite mamie

MessageSujet: Re: Turn back time to when we were young - Dan   Sam 8 Oct - 21:26


Turn back time to when we were young
Dan & Rory

Dan s'était rarement senti aussi déterminé. En même temps, il n'avait jamais vraiment eux l'occasion de l'être à ce point. Il n'arrêtait pas de se dire qu'il n'avait aucune raison d'avoir peur d'elle, que ce n'était qu’une fille après tout et que ce n'était pas elle qui allait lui faire du mal, avec ses petits poings et sa petite force qui allait avec. Mais il s'en voulait aussi de se dire ça. C'était extrêmement machiste de sa part, il le savait. C'est vrai qu'elle n'avait pas l'air bien dangereuse, mais Dan n'est pas bête au point de ne pas savoir qu'il valait mieux se méfier des apparences. Cependant, se dire ça le rassurait, et lui permettait une certaine assurance. En temps normal, il aurait déjà fait demi-tour. Mais il ne pouvait juste pas. Pas après ce qu'elle lui avait dit juste avant.

« Tu veux ces portefeuilles ? Je t’en prie viens les chercher.  Et quant à mon anglais, je suis Irlandaise ! T’as déjà entendu parler de la mafia ? »

Elle s'était elle aussi avancée et maintenant ils n'étaient plus très loin l'un de l'autre. Ça ne rassura pas Dan qui avait fait le premier pas histoire de se croire plus intimidant. Évidemment, ça n'avait pas fonctionné. Rajouté au fait que l'expression de son visage commençait à faire un peu peur. Et ne parlons pas de ce qu'elle venait de lui dire. La mafia ?! Dan avala sa salive, devenant un peu pale. Venait-elle de parler de la mafia ? Là ? À l'instant ? Mon Dieu !! Mais alors elle travaillait vraiment pour un groupe d'hommes mal intentionnés ?! Ça sentait pas bon, pas bon du tout.

Elle le poussa, histoire de se montrer plus effrayante. Et il faut croire que ça marchait sur Dan. Il glissa ses mains dans les poches de son survête histoire de cacher qu'elles tremblaient énormément. Et il ne bougea pas d'un poil, la regardant, les yeux légèrement inquiets.

« T’es toujours sur de vouloir te mêler de mes affaires ? J’veux dire, faire couler le sang ça me dérange pas hein ! Mais p’t-être bien que toi tu veux y réfléchir ! »

Faire quoi ? Couler du sang ? Dan commença à reculer, par réflexe, par peur soudaine. Mince ! Punaise de punaise !! Elle était sérieuse là ? Il avala de nouveau sa salive. Elle en avait tout l'air !  Est-ce qu'elle travaillait vraiment pour la mafia ? Mais alors.... si c'était vraiment le cas, maintenant qu'il avait vu son visage... Oh god !! C'est comme dans les films, vraiment ! Elle n'allait pas le laisser partir ! Elle allait sûrement le balancer aux personnes pour qui elle travaillait ! Ils allaient le retrouver ! L'enlever ! L'attacher à une chaise et le garder en otage tout en demandant une rançon à ses parents ! Mais est-ce qu'au moins ses parents allaient la payer ?! Ce n'était même pas sur étant donné qu'ils préféraient largement plus leur argent que leur fils. Oh non ! Il allait mourir, la tête étouffée dans un sac, ligoté au fond d'un lac, écraser sous un train, la tête explosée par une balle... tellement de perspectives toutes moins attrayantes les unes que les autres. Il ne voulait pas finir comme ça ! Aussi gentil et inoffensif qu'il se pensait de lui-même il n’aurait jamais cru qu'il se ferait tuer d'une balle. Pas lui.

« Je-je-je... »

Il n'arrivait même plus à trouver ses mots. Avant même de savoir si c'était vrai, Dan s'était fait 1 millier de films dans sa tête. Ça le paralysait de peur, le rendait pale comme un linge. Il paniquait. Il ne savait plus quoi faire. Il était désemparé. Mais pourquoi il n'était pas juste rentré chez lui ??

« Je-J'en ai rien à foutre de ce que tu dis !!!!! Tu me fais pas peur !!!!! »

Il cria ces mots sans s'en rendre compte lui-même. En fait il ne contrôla plus rien, agissant sous le coup de l'affolement. Allez savoir comment, ni pourquoi, mais il se jeta littéralement sur elle, la poussant pour la faire tomber, l’accompagnant dans son geste. Elle se retrouva très vite parterre, peut-être grâce à l'effet de surprise. Dan au-dessus d'elle, la maintenant en position en gardant ses mains sur les épaules de la blonde.

«  Tu vas me rendre cet argent !!! Et tu- »

Il écarquilla grand les yeux en se rendant compte de ce qu'il venait de faire. Son cœur s'arrêta de battre pendant quelques secondes avant qu'il ne se redresse, toujours assis cependant au-dessus d'elle. Il plaqua ses mains sur son visage, l'air désemparé.

«  Oh mon Dieu !! Je suis désolé !! Je-je ne voulais pas te faire mal ! Je-je... »

acidbrain

_________________
I can't stop this feeling deep inside on me. Boy, you just don't realize what you do to me when you hold me, in your arms so tight, you let me know everything's all right ! ©️endlesslove.
I'm hooked on a feeling I'm high on believing That you're in love with me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rory Hardison
Petit pommier d'Atlanta
avatar
Age : 32
Messages : 96
Emploi : Gardienne de musée, voleuse

MessageSujet: Re: Turn back time to when we were young - Dan   Sam 8 Oct - 22:09


Turn back time to when we were young
Dan & Rory

On peut pas dire que la gamine soit un ange, elle est parfaitement capable de jouer les gamines gentilles et innocentes, mais ce n’est qu’un jeu, dans la réalité, elle n’est pas gentille, et loin d’être innocente. Au contraire, tout ce qu’elle a connu jusqu’à présent c’est la violence, elle ne peut pas franchement faire autrement, et la seule personne qui l’ait éloigné de cette violence est morte et enterrée. Et après ça, elle est restée avec son père, ça n’a fait qu’empirer les choses pour Rory.

« Je-je-je... »

Quoi ? Encore une fois il est incapable de parler, comment voulez-vous que ce gamin ne l’effraie ne serait-ce qu’un peu ? Elle imagine bien, les hommes avec qui traînait son père, ceux qui lui faisait peur, ceux qu’elle voyait dans ses cauchemars bégayer comme lui le fait. D’un coup ça cassait tout.

« Je-J'en ai rien à foutre de ce que tu dis !!!!! Tu me fais pas peur !!!!! »

Elle écarquilla les yeux, et ben ! Si elle s’attendait à ça ! C’est la première fois qu’il réussissait à sortir une phrase sans bégayer. Elle ne lui fait pas peur ? Sérieusement ? Sa tendance à bégayer fait tout de même que la blonde a du mal à le croire ! Elle fut prise de court lorsqu’il se jeta sur elle, lui au-dessus la plaquant au sol. Elle cligna des yeux, elle ne s'y attendait vraiment pas.

«  Tu vas me rendre cet argent !!! Et tu- »

Apparemment vu sa tête lui ont plus ne s’y attendait pas, et il finit par se redresser sans pour autant bouger. Grosse erreur, c’est le moment où il devrait courir, et vite, parce qu’il vient d’énerver la blonde plus qu’il n’aurait dû, et elle gère très mal la colère.

«  Oh mon Dieu !! Je suis désolé !! Je-je ne voulais pas te faire mal ! Je-je... »

Il est désolé ? Comme si ça lui importait de savoir ça ! Elle eut un rictus avant de serrer le poing et de frapper le jeune garçon en pleine face le faisant basculer elle se releva aussitôt l’attrapant par le col l’obligeant lui aussi à se relever, le frappant une nouvelle fois, elle le poussa dos au mur le plaquant avec son avant-bras sous la gorge.

« Oh oh. Mais je vais rien te rendre, je t’ai rien pris pour l’instant mais ça risque de changer ! Tu ne sais pas qui tu viens d’énerver. Tu crois que je suis qu’une gamine ? Flash info ! T’as tort ! »

Elle parlait la mâchoire serrée et malgré son fort accent elle se faisait aussi claire que possible et elle appuya un peu plus son avant-bras. Appuyant sur ses mots, exprimant sa colère. Son père serait fière d'elle, mais elle s'en fiche pas mal de le rendre fier...elle le déteste!

« Me faire mal ? Tu crois sérieusement que tu peux me faire mal ? J’ai connu bien pire ! Mais toi ! Toi je ne crois pas ! Tu vas faire quoi hein ? Rentrer en pleurant chez toi ? Courir sous les jupes de ta mère ? Appeler les flics ? Parce que tout seul contre moi, t’iras pas loin mon cochon ! Et de toute façon, je n’ai pas grand-chose à perdre à la limite j’pourrais même t’étrangler, j’suis mineure, je m’en sortirais avec une petite peine! »

Evidemment, elle n’allait pas le tuer, elle était bien incapable de tuer quelqu’un. Qui sait, si elle était restée en Irlande, peut-être bien qu’un jour elle en aurait été capable. L’environnement dans lequel elle a grandi y aurait été plutôt propice. Mais non, elle n’est pas restée, et elle ne cautionne pas le meurtre, mais frapper quelqu’un et lui casser quelques dents, ça, elle le fera sans problème !

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dan Caldwell
♕ Adminstrophique ♕
avatar
Age : 31
Messages : 274
Localisation : Midtown
Emploi : Voici votre café starbuck, m'dam !
Humeur : Parle de Simon à une petite mamie

MessageSujet: Re: Turn back time to when we were young - Dan   Dim 9 Oct - 0:25


Turn back time to when we were young
Dan & Rory

Dan n'est pas un non-violent même si c'est ce qu'on pourrait croire. C'est plutôt quelqu'un du genre à éviter d'en arriver jusque-là. Mais il frappera, pour de vrai... sauf qu'il s'en voudra énormément juste après. C'était justement le cas actuellement. Il avait réagi sous le stress, sous la panique et sous la peur que lui infligeaient les mots de cette gamine. Voilà qu'il l'avait fait tomber à la renverse et peut-être même qu'il lui avait fait mal. Mince ! C'était la première fois qu'il faisait ça ! Et il s'en voulait déjà !

Sauf qu'il ne s'était pas du tout attendu à la suite des événements. Il ne vit pas le premier coup venir, ce qui le sonna tout particulièrement. Il eut du mal à reprendre ses esprits, et ne ressentit pas encore totalement la douleur provenant de son nez qui venait sûrement de se mettre à saigner. Elle l’attrapa, le souleva en l'obligeant de se lever lui aussi. Il s'exécuta, n'ayant pas vraiment le choix, encore complètement sonné par le premier coup. Tout ça pour dire qu'il prit encore plus mal le deuxième qui suivit. Il se retrouva plaqué au mur avant qu'il n'ait le temps encore de réagir, ou de ressentir la douleur. Mais l'avant-bras de la blonde sur sa gorge le serra tellement qu'il en reprit un peu connaissance.

« Oh oh. Mais je vais rien te rendre, je t’ai rien pris pour l’instant mais ça risque de changer ! Tu ne sais pas qui tu viens d’énerver. Tu crois que je suis qu’une gamine ? Flash info ! T’as tort ! »

Dan écarquilla grand les yeux, encore penaud, perdu, désorienté, affaiblit, apeuré... Il ne savait plus trop. Mais ce dont il était sûr, c'est qu'il avait mal, le bras de la jeune fille commençait à l'étouffer. Il avait même des difficultés à se concentrer sur ce qu'elle pouvait lui raconter. Et arrivait encore moins à dire quelque chose.

« Me faire mal ? Tu crois sérieusement que tu peux me faire mal ? J’ai connu bien pire ! Mais toi ! Toi je ne crois pas ! Tu vas faire quoi hein ? Rentrer en pleurant chez toi ? Courir sous les jupes de ta mère ? Appeler les flics ? Parce que tout seul contre moi, t’iras pas loin mon cochon ! Et de toute façon, je n’ai pas grand-chose à perdre à la limite j’pourrais même t’étrangler, j’suis mineure, je m’en sortirais avec une petite peine! »

Dan commençait sérieusement à trembler de peur. Il ne s'était vraiment pas attendu à ça. Et s'il avait deviné que les événements pouvaient vraiment tourner de la sorte, il serait déjà parti en courant depuis longtemps. Il ne volait pas se battre ! Vraiment pas ! Il détestait ça ! Il détestait contredire les gens ! Leur faire de la peine ! Il ne supportait juste pas de faire à quelqu'un ce qu'il ne voulait pas qu'on lui fasse. Il ne savait pas se défendre. Il avait horriblement mal. Et particulièrement peur. Il aurait fait n'importe quoi pour sortir de cette situation. Il ne voulait pas mourir ! Vraiment pas ! Et encore moins comme ça ! Oh mon Dieu il regrettait vraiment d'avoir fait ça. Ok ! Il l'avoue ! Ce n'est rien qu'une pauvre victime ! Mais ce n'était pas une raison ! Vraiment il ne le mérite pas ! pas à ce point ! En tout cas il ne croyait pas. Ok il avait exagéré ! Il n'aurait pas dû penser ce qu'il avait pensé. Ni faire ce qu'il avait fait. Mais en aucun cas il avait voulu réellement en arriver aux mains avec elle ! Au fond il ne voulait juste que récupérer l'argent des gens qu'elle avait volé. Il n'aurait pas prévenu la police, ni n'aurait fait quelque chose pour lui poser problème. Ce n'était pas son rôle, ni son but. Il ne voyait pas les choses comme ça.

« Je-je-je je suis désolé !!! »

C'est la première chose qu'il arriva à lui dire. Il tenait le bras de la jeune fille avec ses mains, tirant dessus pour qu'elle le lâche, en vain. Il commençait à étouffer avec tout ça. Il s'était mis à se débattre. Mais il savait parfaitement que c'était inutile. Il se remit à parler, espérant que par ses mots il arriverait au moins à la convaincre de le lâcher. Mais il avait du mal.

« S'il te plaît !! Crois-moi je suis.... désolé !... vraiment ! J'aurais... pas du te pousser ! Ni.... ni te dire ce que j'ai... dis ! S'il te plaît ! Je sais que je suis.... un gros nul ! Je sais que tu m'en veux !... mais... je t'assure que.... voler les gens c'est.. mal... il y a... d'autres... solutions..... si... si tu as besoin d'aide.. je.... je peux t'aider... tu... tu sais !...»

Même dans ce genre de situation, Dan restait Dan. Il avait peur, et en colère comme elle l'était il était sûr que ce n'était pas en la suppliant de le lâcher qu'elle allait le faire. Mais si elle agissait aussi violemment, ce n'était sûrement pas sans raison. Il était sincère, même dans ce genre de circonstance. S'il pouvait finalement faire quelque chose pour elle, il était prêt à la pardonner. Vraiment ! ...En fait, c'est peut-être justement à cause de ce comportement qu'il lui arrivait que des problèmes au point de les attirer !
Il commençait à avoir une larme se formant au coin de l’œil. Elle lui faisait sérieusement mal cependant ! Il agrippa fermement son bras, le serrant, fermant les yeux.

« ..... tu..... m'étouffes.... »

acidbrain

_________________
I can't stop this feeling deep inside on me. Boy, you just don't realize what you do to me when you hold me, in your arms so tight, you let me know everything's all right ! ©️endlesslove.
I'm hooked on a feeling I'm high on believing That you're in love with me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rory Hardison
Petit pommier d'Atlanta
avatar
Age : 32
Messages : 96
Emploi : Gardienne de musée, voleuse

MessageSujet: Re: Turn back time to when we were young - Dan   Dim 9 Oct - 11:48


Turn back time to when we were young
Dan & Rory

Elle déteste qu’on l’énerve, qu’on se mêle de ses affaire, autant dire qu’en famille d’accueil, elle est servie avec tout ça ! Alors si en plus il faut qu’elle supporte ça dans les rues, de la part de gens qu’elle ne connaît ni d’Eve ni d’Adam, ça ne va pas le faire. Ce gamin aurait dû rester à sa place, ne pas la suivre et encore moins lui parler ! Lui ça lui aurait évité de saigner, et elle, elle ne se serait pas énervée. Jouer les héros ne rapporte rien à personne, surtout quand c’est un gamin un peu stupide et faiblard qui essaie de se faire passer pour superman !

« Je-je-je je suis désolé !!! »

C’est sûr que maintenant que la blondinette a mis ses menaces à exécution, il flippe beaucoup plus ! Il croyait sérieusement qu’elle n’en était pas capable, qu’il réussirait à la battre, à jouer les héros pour des gens qu’il ne connaît pas ? Ce gamin n’ira pas loin dans la vie, aucun charisme, aucune présence, aucune force de caractère, ou à peine et pendant un lapse de temps limité, il se fera vite bouffer par les loups !

« S'il te plaît !! Crois-moi je suis.... désolé !... vraiment ! J'aurais... pas du te pousser ! Ni.... ni te dire ce que j'ai... dis ! S'il te plaît ! Je sais que je suis.... un gros nul ! Je sais que tu m'en veux !... mais... je t'assure que.... voler les gens c'est.. mal... il y a... d'autres... solutions..... si... si tu as besoin d'aide.. je.... je peux t'aider... tu... tu sais !...»

Il s’agrippait à son bras essayant de la faire bouger, mais non ! Elle ne le ferait pas ! L’aider ? Pourquoi il voulait l’aider ? En quoi elle avait l’air d’avoir besoin d’aide, c’est elle qui a le dessus là ! Il a un drôle de façon de supplier d’être lâché ! Un gros nul ? Ouais, au moins il a compris ça, c’est déjà un bon début pour lui !

« ..... tu..... m'étouffes.... »

Elle leva les yeux au ciel, le lâchant et reculant d’un pas, enlevant la poussière de son jean qui s’y été accrochée plus tôt lorsqu’elle a finir les fesses à terre. Heureusement, elle ne l’a pas déchiré, elle n’a pas que ça à faire de s’acheter des fringues, et pas sûr que les gens qui lui servent de famille d’accueil ait très envie de lui racheter des fringues !

« Va donc pleurer ailleurs ! Va demander un chocolat chaud à ta mère, et laisse-moi gérer mes affaires ! Je suis assez grande pour me débrouiller toute seule ! »

Il faut bien qu’elle se débrouille toute seule, elle n’a plus personne, alors son aide il peut se la foutre là où elle pense ! Et le jour où elle aura besoin d’aide, ce n’est pas vers lui qu’elle se tournera, il est trop inutile, faible et stupide ! La preuve, il s’est foutu tout seul dans cette situation ! Il ne peut s’en prendre qu’à lui-même !

« En plus, ces gens n’ont pas besoins de l’argent que j’leur ait pris ! Ils en ont suffisamment ! Et tu peux être sûr qu’ils ne sont pas du genre à laisser ne serait-ce qu’un dollar au groupe qui chantait, même si ils ont profité du spectacle ! Rentre chez toi ! Tes parents vont finir par s’inquiéter, laisse les gens comme moi tranquille ! »

En plus, ils sont sûrement partis depuis un moment un moment ces gens, alors à quoi bon vouloir les récupérer ces portefeuille ! Et puis avec cet argent, elle va pouvoir s’acheter des sucreries, et peut-être bien qu’il lui restera assez pour un nouveau sac ! Le siens commence à se faire vieux ! Et si elle veut s’enfuir à nouveau, il lui faut au moins un sac potable, elle refuse de rester dans la famille ou elle est ! Ils n’en ont rien à faire des gamins, tout ce qu’ils veulent, c’est l’argent qu’ils y gagnent !

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dan Caldwell
♕ Adminstrophique ♕
avatar
Age : 31
Messages : 274
Localisation : Midtown
Emploi : Voici votre café starbuck, m'dam !
Humeur : Parle de Simon à une petite mamie

MessageSujet: Re: Turn back time to when we were young - Dan   Sam 15 Oct - 12:18


Turn back time to when we were young
Dan & Rory

C'était vraiment nul. Il avait juste voulu bien faire. Pas vraiment jouer les héros, il savait bien largement qu'il n'en était pas un. Mais voilà, il avait vu cette fille voler et sans réfléchir il l'avait suivi. Et toujours sans réfléchir il lui avait demandé de rendre ce qu'elle avait volé. Le karma était vraiment dégelasse. Il voulait être gentil, toujours avec de bonnes intentions et ça lui retombe toujours dessus. À croire qu'il ne comprendra jamais la leçon. C'est compréhensible qu'avec tout ça certains deviennent violents et méchants. Mais lui était plus fort que ça. Qu'importe s'il devait toujours s'en prendre plein la tronche, il continuerait d'essayer, d'être sincère et gentil envers les autres, à vouloir les aider. Parce que si on veut que les gens deviennent meilleurs autour de soit, il faut déjà commencer par montrer l'exemple. Après tout, la phrase '' ne fait jamais aux autres ce que tu ne veux pas qu'on te fasse'' marchait de paire avec '' mais agis envers les autres comme tu voudrais qu'ils agissent''.

Enfin pour le moment, il était tout de même juste en train de suffoquer sous l'intimidation d'une jeune fille à peine plus âgée que lui. Coup de chance, elle finit par le lâcher. Dan retomba au sol, toussant, reprenant le cours de sa respiration normale. Il se tenait le cou qui lui faisait mal. Au final elle n'avait pas mis toutes ses menaces à exécutions, encore heureux !

« Va donc pleurer ailleurs ! Va demander un chocolat chaud à ta mère, et laisse-moi gérer mes affaires ! Je suis assez grande pour me débrouiller toute seule ! »

Assez grande, pas sur, mais suffisamment compétente peut-être. Clairement, elle ne voulait pas de son aide. De toute façon il ne s'était pas attendu au contraire venant d'elle. C'est bien dommage cependant. En arrivait à faire du vol dans les rues c'est qu'il devait y avoir quelque chose qui n'allait pas. Mais bon, ce n'était pas son problème. Il avait suffisamment donné cette après-midi avec ce qui venait de se passer. Il voulait bien y mettre de la bonne volonté, mais à un certain point il ne pouvait plus donner.

« En plus, ces gens n’ont pas besoins de l’argent que j’leur ait pris ! Ils en ont suffisamment ! Et tu peux être sûr qu’ils ne sont pas du genre à laisser ne serait-ce qu’un dollar au groupe qui chantait, même si ils ont profité du spectacle ! Rentre chez toi ! Tes parents vont finir par s’inquiéter, laisse les gens comme moi tranquille ! »

Il se redressa enfin, s'appuyant au mur pour s'aider, s'essuyant le nez de sa manche maintenant tâché d'une jolie marque de sang. Qu'importe. Il posa sur elle un regard de désapprobation.

«  Je suis pas d'accord... l'argent qu'ils ont ils l'ont gagné ! Ils ont travaillé pour. Peut-être même pour certains au détriment de leur propre famille. Ce sont peut-être des gens égoïstes, mais ce n'est pas en volant leur argent qu'ils vont changer ! Ils ne le seront que plus encore ! »

Qu'importe que lui faire la morale, il parlait à un mur, trop buté dans ses idées, préférant se défendre par la violence. Il était un peu déçu, mais il ne pouvait pas aider tout le monde non plus. Il aurait aimé que ça se passe autrement mais il faut croire que la vie est loin d'être un film et que de toute façon tout fini mal. Tant pis, il n'était pas pour mais il n'avait plus qu'à laisser tomber. Il ne voulait vraiment pas qu'elle s'en prenne encore à lui.

«  T'inquiète pas que mes parents vont pas beaucoup se soucier de moi ! Mais bon ! J'ai compris la leçon ! Je te laisse tranquille ! Mais le jour où tu auras de graves problèmes, dis-toi au moins que quelqu'un t'aura prévenu ! »

Il renifla, un peu en colère, contre lui-même et contre elle, avant de repartir sans se retourner.
Il quitta la ruelle, se passant une fois encore la main sur le visage. Il avait mal à l’œil, il allait évidemment finir avec un cocard. Génial !  Encore une excuse pour recevoir des reproches de la part de sa mère ! Quant à ses vêtements, il avait intérêt à lancer une machine en arrivant ! En espérant que le sang ça parte bien sur une chemise blanche.
Dan fourgua ses mains dans ses poches, tête baissée, parcourant de nouveau New-York mais cette fois-ci bien décidé à rentrer chez lui. La belle affaire lorsqu'il tomba nez à nez quelques rues plus loin sur la bande d'enflures de l'école. Pile-poil eux ! Sérieusement ! Mais c'était quoi cette journée de merde ! William lui avait raconté que le plus gros type du trio l'avait déjà enfermé dans un casier pendant toute une après-midi. Ce mec était le fils d'un banquier de la ville. Un sale gamin qui se pensait supérieur au monde entier. Grraaah ! Dan tenta une esquive soudaine en les remarquant au détour d'un coin. Trop tard, un des types l'avait remarqué. Il accéléra le pas, pensant ne pas être suivi avant qu'une main finisse par sortir de nul par et le traîner dans une nouvelle ruelle. Oh non pas encore ! Il se retrouva dans un cul-de-sac, le trio lui faisant face, le regard ravi posé sur leur nouvelle victime. Mais bordel ! Qu'est-ce qu'il a fait pour mériter ça !

«  Hey ! Alors MacCready ! Encore à faire l'école buissonnière aujourd'hui ?! »

Dan reculait par réflexe. Mais à trop le faire il risquait de se retrouver dos au mur.

«  A-a vrai dire je-il-il est 16h passé j-j'ai fini les cours !
- Ba, ton visage ! Qu'est-ce qui t'es arrivé ? T'es tombé ?
- Je-je... ouais ! Je suis tombé....
- C'est bien dommage ça ! Et ça le serait encore plus si on devait rajouter quelques bleus à ta sale tronche de gros lard ! »

Trop tard, il était maintenant dos au mur, le trio s'avançant de plus en plus vers lui. Le gros le chopa par le col de sa chemise et le souleva. Dan ferma les yeux, tremblant de peur. Mais pourquoi ? Une mésaventure dans la journée c'était déjà pas suffisamment ?! Punaise cette fois-ci il n'avait rien demandé ! Qu'on le laisse tranquille !

«  S-S'il vous plaît ! Me-me faites pas de mal !
- Et bien tu sais ce qu'il te reste à faire ! Tu dois avoir de l'argent de poche, non ?!
- Mais-mais tu en as déjà plein par-par ton p-père !
- On en a jamais plein !
- Ouais puis son père l'a puni et l'a privé d'argent de poche !

Le gros se retourna, tenant toujours Dan fermement contre le mur

- La ferme Zac ! T'es pas obligé de le dire à tout le monde non plus putain ! »

La remarque l'aurait fait rire s'il n'avait pas été encore dans une situation de merde totale. S'il revenait vivant de cette journée alors ce serait un miracle ! Décidément, quand ça veut pas, ça veut pas !


acidbrain

_________________
I can't stop this feeling deep inside on me. Boy, you just don't realize what you do to me when you hold me, in your arms so tight, you let me know everything's all right ! ©️endlesslove.
I'm hooked on a feeling I'm high on believing That you're in love with me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rory Hardison
Petit pommier d'Atlanta
avatar
Age : 32
Messages : 96
Emploi : Gardienne de musée, voleuse

MessageSujet: Re: Turn back time to when we were young - Dan   Sam 15 Oct - 22:20


Turn back time to when we were young
Dan & Rory

On peut pas dire que c’était l’après-midi rêvé pour la gamine, en plus, ces vols ne lui ont pas rapporté tant que ça, suffisamment pour s’acheter quelques trucs, mais elle a déjà eu de meilleurs gains, et ce gamin qui l’a énervée, il pouvait pas juste rester loin d’elle, au final, elle lui avait fait comprendre qu’il n’avait rien à faire là, et qu’il ne devait pas s’occuper de ses affaire, s’il veut sauver le monde de toute amoralité, qu’il le fasse, mais ailleurs !

«  Je suis pas d'accord... l'argent qu'ils ont ils l'ont gagné ! Ils ont travaillé pour. Peut-être même pour certains au détriment de leur propre famille. Ce sont peut-être des gens égoïstes, mais ce n'est pas en volant leur argent qu'ils vont changer ! Ils ne le seront que plus encore ! »

Bouhou ils ont gagné cet argent en travaillant dur, comme c’est triste, elle va pleurer tient ! Elle se fiche pas mal de comment, mais au détriment de qui, bah justement ! Elle venge les gens qu’ils ont blessés pour cet argent en leur piquant ! Enfin, peu importe, maintenant cet argent lui appartient Il n’avait qu’à le protéger mieux que ça s’ils y tiennent tant ! Et puis elle a sa façon à elle de voir le monde, s’il n’est pas content, elle sans contre fiche comme de sa première chemise.

« T'inquiète pas que mes parents vont pas beaucoup se soucier de moi ! Mais bon ! J'ai compris la leçon ! Je te laisse tranquille ! Mais le jour où tu auras de graves problèmes, dis-toi au moins que quelqu'un t'aura prévenu ! »

Pauvre chou, ses parents s’en fiche de lui, c’est  ce que pensent tous les ados, elle, elle peut dire que c’est la vérité, parce que d’une part, sa mère est morte, alors elle doit s’en ficher pas mal de sa fille, et son père n’en a jamais réellement eu quelque chose à faire de sa progéniture. Enfin bref, il avait fini par se barrer pour le plus grand plaisir de Rory qui était enfin seule. Elle sortit elle aussi de la ruelle et déposa les portefeuilles dans une boite au lettre, ça y’est-elle était débarrassée des preuves, elle allait pouvoir rentrer…malheureusement. Elle commençait à nouveau à crapahuter quand très vite son regard fut attiré par un groupe de garçon. Elle leva les yeux au ciel en voyant le gamin qui lui avait tenu la grappe à cause de son vol se faire emmerder par des garçons plus grands et plus forts que lui. Même si ce gamin l’avait saoulé, elle n’était pas du genre à laisser les plus faible s’en prendre plein la gueule. Elle s’approcha avant de se stopper croisant les brase et fixant les trois jeunes hommes.

« Okay braguette ouverte, Balance, et… »

Elle zyeuta de haut en bas le troisième, les trois garçons s’étant retournés vers elle.  Celui qui ne plaquait pas le chieur de tout à l’heure au mur pour lui trouver un surnom à lui aussi. Braguette ouverte étant le plus gros, et Balance celui qui s’appelait Zac de ce qu’elle avait pu entendre en arrivant jusqu’ici.

« Allons pour stupide ! Si vous le laissiez tranquille hein ? Allez jouer à rassurer votre égo de pauv’ gamin ailleurs ! »

Vu leurs têtes, ça ne plaisait apparemment pas quelle se foute ouvertement d’eux, mais elle ça l’amusait, et ce n’était pas le genre de personne à se retenir de parler ! Au contraire, elle dit ce qu’elle pense !

« ha ! Il se fait défendre par une fillette ! C’est pathétique ! Tu crois que tu peux faire quoi hein ? »

Elle leva les yeux au ciel soupirant. Pourquoi les hommes sont tous aussi stupide et se pensent supérieurs ? S’ils savaient à qui ils s’en prennent là !

« Okay, j’peux tout simplement vous refaire le portrait, et ça me démange de le faire là ! »

Elle disait ça avec un grand sourire faisant craquer ses doigts. Un peu de baston contre des abrutis profonds, ça ne la dérange pas, et ça lui fait faire du sport en plus ! Si ce n’est pas génial ça ? Elle tourna le regard vers la victime du moment !

« ça va tu survis ? Je peux t’aider, à moins que me battre contre ces débiles soit aussi « mal » ? »

Elle imita les guillemets sur le dernier mot de sa phrase pour l’accentuer. Elle n’allait pas le lasser là de toute façon, mais ça lui faisait plaisir d’avoir le dessus et le pouvoir. Bon même si les trois zigotos n’en étaient pas encore conscients.
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Turn back time to when we were young - Dan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Turn back time to when we were young - Dan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wish we could turn back time ✰ JAY
» Back in time ↔ 04/06 | 17h35
» Don't waste your time to looking back you're not going that way
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlanta, That's Where I Stay :: City Of Atlanta :: Flashback-
Sauter vers: